Alliance Posidonia

Alliance Posidonia

Par sa démarche innovante et unique associant acteurs publics, privés et ONG, Alliance Posidonia a pour objectif d’instaurer les conditions d’une dynamique collective forte et visible, capable de faire émerger une véritable prise de conscience de préservation de la Posidonie, auprès des citoyens, des élus, des plaisanciers et de l’ensemble des acteurs économiques et sociaux sur le littoral méditerranéen français.




Créée en 2023, Alliance Posidonia est animée par un comité de pilotage réunissant l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, CPIE Iles de Lérins & Pays d’Azur, Direction interrégionale de la mer Méditerranée (DIRM), Fédération des Industries Nautiques (FIN), Office français de la biodiversité (OFB), Office de l’Environnement de la Corse (OEC), préfecture maritime de Méditerranée, Région Occitanie – Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Union des Ports de Plaisance Provence-Alpes-Côte d’Azur et Monaco (UPACA), Union des Villes Portuaires d’Occitanie (UVPO) et WWF France. 

Alliance Posidonia a vocation à rassembler largement autour d’objectifs et de principes communs les organismes qui souhaitent s’engager dans la préservation de la Posidonie.

L’herbier de Posidonie est capital et peut être considéré comme la forêt amazonienne sous-marine de la Méditerranée.

L’herbier de Posidonie est capital et peut être considéré comme la forêt amazonienne sous-marine de la Méditerranée. Constitué par Posidonia oceanica, espèce endémique de la Méditerranée, protégée en France, en Europe et au niveau international, cet écosystème constitue des nurseries pour les poissons et des habitats pour la faune et la flore marines.

 

L’herbier est présent uniquement jusqu’à 30 – 40 m de profondeur. De plus, ils rendent des services essentiels pour la qualité de nos littoraux : protection des plages et du littoral des tempêtes en atténuant la houle, production d’oxygène et stockage du carbone, ils luttent ainsi contre les effets du changement climatique. 

 

La Posidonie occupe une place centrale dans les paysages sous-marins et la culture méditerranéenne. L’étroitesse du plateau continental est une des raisons qui a poussé à la création de nombreuses AMPs (aires marines protégées) en France. Plus de 3/4 des herbiers sont situés dans des aires marines protégées.

L’herbier de Posidonie (Posidonia oceanica) est un habitat emblématique de la Méditerranée et doit être considéré comme la forêt amazonienne sous-marine de la Méditerranée. Constitué par Posidonia oceanica, espèce endémique de la Méditerranée, protégée en France, en Europe (vivante ou morte) et au niveau international, cet écosystème constitue des nurseries pour les poissons et des habitats pour la faune et la flore marines.

 

En France, la protection légale de Posidonia oceanica s’intègre dans le cadre de la Loi du 10 juillet 1976 relative à la protection de la nature. Cette protection est officialisée par l’arrêté du 19 juillet 1988 relatif à la liste des espèces végétales marines protégées : il est interdit de « détruire, de colporter, de mettre en vente, de vendre ou d’acheter et d’utiliser tout ou partie de la plante. » 

 

 

Pour participer à cette superbe initiative, adhérer dès maintenant à la charte sur le site de l’Alliance Posidonia : https://www.act4posidonia.eu